L'Enfant et les sortilèges

Opéra de Limoges

Janvier 2020

Ôlyrix.com - 26/01/20 -  Pierre Géraudie

"Aline Martin étant une Maman, une Tasse et une Libellule toutes pleines d’énergie et de présence scénique autant que vocale, la soprano française étant nantie d’un instrument ne manquant ni d’amplitude ni de chair."

Forumopera.com - 24/01/20 - Laurent Bury

"Aline Martin sait traduire aussi bien la douleur de la Chauve-Souris que l’insolence de la Tasse chinoise. "

Barbe-bleue

Opéra de Lyon

Juin 2019

La Croix - Bruno Serrou - 21/06/19  

« ...Voici  également Christophe Gay, Popolani plein de verve enjôleuse,  Christophe Mortagne, Roi Bobèche désopilant ou encore Aline  Martin, Reine Clémentine très « classe »  ».

Classqiuenews -  Jean-François Lattarico - 05/07/19

«Le couple royal est superbement agencé, le Roi Bobèche a les traits goguenards et ridicules de Christophe Mortagne, couronne de travers et démarche dégingandée, voix flûtée délicieusement surannée, qui trouve en  Aline Martin   une Reine Clémentine non moins irrésistible, dont l’apparent maintien altier ne trompe personne et fait en revanche rire toute l’assistance.»

Die Tote Stadt 

Opéra de Limoges

Janvier 2019

Olyrix.com -  29/01/19  -  Paula  Gaubert

«Brigitta, interprétée par la mezzo Aline Martin, tisse un chant pleinement projeté qui remplit toute la salle, avec des aigus saisissants.»

Les COntes d'Hoffmann

Opéra de Saint-Etienne

Novembre 2017

Resmusica -  14/11/17 - Catherine Scholler

«Les seconds rôles,  Aline Martin, ... sont tous extrêmement bien choisis»

Olyrix - 10/11/17 - Emmanuel Deroeux

«Aline Martin  fait entendre, par sa courte intervention en mère d’Antonia, une voix ronde et belle.»

Ariane et barbe bleue

Strasbourg

Avril 2015

Forumopera.com - 26/04/15 - Laurent Bury

«Il y a aussi l’excellente Aline Martin, jeune mezzo au timbre prenant dont on apprécie chacune des interventions en Sélysette : du 26 mai au 28 juin, elle sera la Deuxième Dame dans La Flûte enchantée à Bastille, mais l’on espère bientôt la réentendre dans un rôle plus développé.»

Les Contes d'hoffmann

Plaisance

Janvier 2015

Opéramagazine n°103 - Richard Martet

«Aline Martin, Voix de la Mère chaleureuse et puissante.»

Messe en ut de Beethoven 

Metz 

Mai 2012

Le Républicain lorrain -   29/05/2012 -   Georges Masson

«On pouvait mieux mesurer les quatre solistes en façade du chœur à partir du Gloria : [...] la mezzo Aline Martin ayant le sens de la nuanciation.»

Carmen

Soirées Lyriques de Sanxay

Août 2011

Blog fomalhaut -   18/08/2011

«Tous les seconds rôles animent naturellement leurs personnages, Sarah Vaysset, Aline Martin, Philippe Duminy, Paul Rosner, et Jean-Marie Delpas.»

Classiquenews -  16/08/2011 -   Adrien de Vries

«Pour les rôles secondaires nous retrouvons des artistes de grande valeur qui contribuent par leur habitude de la scène à donner à la soirée de très beaux moments de théâtre et de musique; saluons les très belles performances de [...] Aline Martin (Mercedès).»

Master class José Cura

Opéra National de Lorraine

 Septembre 2010

Opéra Mag -   Octobre 2010 -   Master Class de José Cura à Nancy -   Richard Martet

«La mezzo nancéienne Aline Martin (33 ans) n'a pas eu tâche aisée en lever de rideau, avec l'intégralité de la scène d'entrée d'Adalgisa dans Norma, duo avec Pollione compris. Elle a néanmoins fait valoir une voix à la couleur attachante, bien préparée techniquement, qui s'épanouit sans aucun problème dans cette tessiture.»

Festival des Nuits d'Eté

Corté

 Août 2008

Corse Matin -   11/08/2008 -   Laure Filippi

«L'émotion a largement marqué le spectacle, comme lors du duo entre Aline Martin et Aude Cesari.»

3° CONCOURS INTERNATIONAL DE CHANT

Canari

Octobre 2007

Opéra Magazine - Octobre 2007 

«Côté dames, la mezzo française Aline Martin (31 ans) a montré d'évidentes qualités, avec une respiration très étudiée, une réserve de fort bon goût, une intelligence et une sensibilité faisant le meilleur effet dans la Didon de Purcell.»