Dominique Visse (W)

Contre-ténor - Chef d'orchestre

©Antonella Spaccini

On ne présente plus Dominique Visse, son éclectisme musical, sa personnalité hors du commun.

C'est à l'âge de 11 ans que Dominique Visse entre à la Maîtrise de Notre-Dame de Paris. En même temps, il commence des études d'orgue et de flûte qu'il achèvera au Conservatoire national de Versailles. Passionné de musique Médiévale et Renaissance, il rencontre en 1976 le grand pionnier de la voix de haute-contre Alfred Deller et devient son élève. Il travaille également avec Nigel Rogers, René Jacobs et William Christie.

En 1978, Dominique Visse fonde l'Ensemble Clément Janequin, avec lequel il enregistre notamment une série de disques de chansons polyphoniques françaises de la Renaissance chez Harmonia Mundi, devenus de véritables références dans ce répertoire. L'année suivante, il entre aux Arts Florissants en tant que chanteur et transcripteur de l'ensemble. Depuis cette époque, Dominique Visse est devenu l'un des artistes lyriques les plus demandés du milieu de l'opéra Baroque, collaborant avec René Jacobs, Jean-Claude Malgoire, William Christie, Philippe Herreweghe, Ton Koopman, Alan Curtis, Nicholas MacGegan, Christophe Rousset, Robert King, Ivor Bolton, Harry Bicket, Emmanuelle Haïm ou Vincent Dumestre... sur les scènes des Opéras de Paris, Berlin, Cologne, Amsterdam, Lausanne, Tel Aviv, Montpellier, Houston, Barcelone, Munich, Versailles, la Monnaie à Bruxelles, au Théâtre du Châtelet et au Théâtre des Champs-Élysées à Paris, au Royal Opera House de Londres, au Japon, aux États-Unis... et aux Festivals de Glyndebourne, d'Aix en Provence, d'Innsbruck et d'Edimbourg.

Parmi ses engagements récents citons les rôles de Lychas (Ercole Amante) à l’Opéra Comique (direction Raphaël Pichon), de Satirino, La Natura et Furia (La Calisto) au Bayerische Staatsoper et au Teatro Real de Madrid, d’Arnalta (L’Incoronazione di Poppea) au Salzburger Festspiele, de Delfa et Eolo (Il Giasone) au Grand Théâtre de Genève et à l'Opéra Royal de Versailles, ou encore de la Vecchia (Orfeo de Rossi) à l'Opéra National de Lorraine, l'Opéra royal de Versailles et à l'Opéra national de Bordeaux.

Également sollicité pour participer à la création d’œuvre contemporaine comme Wonderful Deluxe de Brice Pauset au Grand Théâtre de Luxembourg, Outis de Luciano Berio à La Scala de Milan, Perela, l’homme de fumée de Pascal Dusapin à l’Opéra de Paris, La Frontière de Philippe Manoury aux Bouffes du Nord, ou encore La Dispute de Benoît Meunier à la Monnaie de Bruxelles, Dominique Visse a enregistré plus d'une centaine de disques, principalement pour le label Harmonia Mundi.

En tant que chef d’orchestre ses récents engagements incluent des collaborations avec l’ensemble Café Zimmermann et Aedes (concerts de Noël autour d’œuvres de Marc-Antoine Charpentier), avec l'Atelier lyrique de Tourcoing (David et Jonathas de Charpentier), ou encore avec le Hungarian Radio Symphony Orchestra et le Hungarian Radio Choir (Messe d'Alessandro Striggio).

Avant toute utilisation de cette biographie nous vous remercions d'en demander la dernière mise à jour, par email.
Représentation
(W): Monde (W-DBA): Monde sauf Allemagne, Autriche et Benelux (W-Na): Monde sauf Amérique du Nord (F+B): France + Belgique (W-DB): Monde sauf Allemagne et Autriche (W-Sa): Monde sauf Amérique du Sud

Photos 

Il Giasone - Cavalli - Grand Théâtre de Genève
Dominique Visse - Scène
Voir toutes les photos

 

Dominique Visse 4
Dominique Visse - Portraits
Voir toutes les photos

Vidéos

Ensemble Clément Janequin
Voir toutes les vidéos