Kaëlig Boché (W)

Ténor

© John Zougas

"Révélation Classique 2017" de l’ADAMI et lauréat de plusieurs concours (Prix Gabriel Fauré – Déodat de Séverac du Concours International de Mélodies Françaises de Toulouse avec la pianiste Jeanne Vallée, 2ème Prix Opéra du Concours International de chant de Marseille 2018, 2ème Prix Opéra et Prix des lycéens du Concours de Mâcon 2019), Kaëlig Boché fut membre du Studio de l’Opéra National de Lyon et lauréat de l’académie du Musée d’Orsay – Fondation Royaumont ainsi que celle de la Fondation des Treilles et et se fait rapidement remarquer comme un ténor à suivre parmi la nouvelle génération. Il est aussi lauréat de la bourse d’excellence de la Fondation l’Or du Rhin et de la première bourse d’excellence Malvina et Denise Menda de l’Opéra-Comique de Paris.

Originaire de Bretagne, il pratique le chant dès son plus jeune âge, intégrant le Choeur d’Enfants de Bretagne puis le Département Supérieur pour Jeune Chanteur du CRR de Paris. Récemment auréolé d’un Master d’Art Lyrique du Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Paris (classe d’Elène Golgevit), son parcours se place également sous les précieux conseils d’Anne Le Bozec, Stephen Genz, Charlotte Bonneu, Frédéric Rubay, Susan Manoff, François Leroux et Olivier Reboul.

Sa jeune carrière l’a déjà mené à incarner les rôles de Roderigo (Otello) à l’Opéra de Saint-Étienne, de L’Aubergiste (Der Traumgörge) aux Opéras de Nancy puis Dijon, de la Théière, du Petit Vieillard et de la Rainette (L’Enfant et les sortilèges) à l’Opéra national de Lyon et l’Opéra de Muscat (Oman), du Dancaïre (Carmen) à l’Opéra de Dijon, de Frère Massée (Saint François d’Assise) au Festival Messiaen, de Don Riccardo (Ernani) en concert avec l’Orchestre de l’Opéra national de Lyon (sous la direction de Daniele Rustioni), d’Edwige (Fervaal de Vincent d’Indy) au Festival Radio France de Montpellier, ou encore du Récitant (L’Enfance du Christ) avec Orchestre de Chambre Nouvelle-Aquitaine.

Au concert il a par ailleurs chanté les Illuminations de Britten, la Messe du Couronnement de Mozart et des Lieder de Schubert avec l’Orchestre régional de Normandie, la Sérénade pour cor, ténor et cordes de Britten avec l’Orchestre de Massy, les parties de ténor solo du Roi David d’Honegger avec l’Orchestre national des Pays de la Loire, du Stabat Mater de Schubert avec l’Orchestre Dijon Bourgogne, du Magnificat de Bach avec le Concert de l'Hostel Dieu ou de La Création de Haydn à la Cathédrale Notre Dame de Paris.

Amoureux des répertoires du Lied et de la mélodie française, il se produit régulièrement en récitals avec les pianistes Célia Oneto-Bensaid, Jeanne Vallée, Thomas Tacquet, Sébastien Joly, Tanguy de Williencourt ou encore Adam Laloum.

A noter pour sa saison 2021/2022 : Remendado (Carmen) à l’Opéra de Massy, Quipasseparla (Le Voyage dans la Lune) à l’Opéra de Marseille puis à l’Opéra de Nice, de Limoges, de Vichy, de Clermont-Ferrand et de Compiègne, le Premier Homme d’arme (Die Zauberflöte) à l’Opéra de Rouen, Tamino (Die Zauberflöte) au Festival des Symphonies d’Automne de Mâcon, le rôle-titre de Robinson Crusoé avec l'Orchestre national de Montpellier, ou encore L’Isola d’Alcina de Gazzaniga avec l’ensemble L’Arte del mundo.

Avant toute utilisation de cette biographie nous vous remercions d'en demander la dernière mise à jour, par email.

Site Internet de Kaëlig Boché

Représentation
(W): Monde (W-DBA): Monde sauf Allemagne, Autriche et Benelux (W-Na): Monde sauf Amérique du Nord (F+B): France + Belgique (W-DB): Monde sauf Allemagne et Autriche (W-Sa): Monde sauf Amérique du Sud

Photos 

Scène 2
Kaëlig Boché - Scène
Voir toutes les photos

 

Kaëlig Boché 7
Kaëlig Boché - Portraits
Voir toutes les photos

Vidéos

Le petit garçon trop bien portant - Poulenc - piano : Jeanne Vallée
Voir toutes les vidéos