Renaud Delaigue (W)

Basse

© Perla Maareck

Formé au CNSMD de Lyon et rompu aux planches par deux saisons passées à l’Atelier Lyrique de l’Opéra national de Lyon, Renaud Delaigue est rapidement repéré par de grands noms de la musique ancienne : Dominique Visse - grand prêtre de la polyphonie de la Renaissance, qui le recrute comme l’un des piliers de son fameux Ensemble Clément Janequin -, Jean-Claude Malgoire, qui lui confie coup sur coup des rôles dans sa trilogie Monteverdi (Seneca, Caronte, Nettuno…), mais encore William Christie, Rinaldo Alessandrini, Hervé Niquet ou Christophe Rousset qui, de David et Jonathas de Charpentier à Psyché de Lully, en passant par La Didone de Cavalli ou Médée de Charpentier, l’adoubent définitivement comme l’une des voix chéries de la scène baroque.

Ne se cantonnant pas à cette période, son répertoire comprend également les grands rôles du répertoire classique, romantique et plus récents ; sa carrière l’a entre autre mené à incarner le Pape (Benvenuto Cellini) et Hérode (L'Enfance du Christ) sous la baguette de John Nelson, Arkel (Pelléas et Mélisande) à Bremen avec la Deutsche Kammerphilharmonie, Bartolo (Le Nozze di Figaro) à l'Opéra de Nice, Caronte (L'Orfeo) à l'Opéra de Dijon, Zuniga (Carmen) à l'Opéra de Lille, au Théâtre de Caen et à l'Opéra de Limoges, Frère Laurent (Roméo et Juliette de Berlioz) à Saint-Louis (USA) sous la direction de Leonard Slatkin, le Landgrave (Tannhaüser) et le vieux Tzigane (Aleko) au Centre Lyrique de Clermont-Auvergne, Basilio (Le Barbier de Séville) à l'Opéra de Rennes, Angelotti (Tosca) à l’Opéra de Reims, Nourabad (Les Pécheurs de perles) à Plovdiv, le Vieillard Hébreux (Samson et Dalila) au Théâtre des Champs-Elysées, ou encore Basilio (Il Barbiere di Siviglia), Publio (La Clémence de Titus), Haly (L'italienne à Alger) et le Commandeur (Don Giovanni) à l’Atelier lyrique de Tourcoing.

Au concert il a chanté Elias de Mendelssohn et La Passion selon Saint-Matthieu de Bach avec Kurt Masur, Le Déluge de Saint-Saëns et La Chute de la maison Usher de Debussy aux côtés de l’Orchestre national de France, le Requiem de Mozart avec l'Orchestre régional Avignon Provence, les programmes « Péchés Capitaux » et « Amore Siciliano » avec l'ensemble Cappella Mediterranea (direction Leonardo García Alarcón) et collabore régulièrement auprès des ensembles Clément Janequin, Chiome d'Oro, Diabolus in Musica, Café Zimmermann, la Simphonie du Marais et les Traversées Baroques.

Avant toute utilisation de cette biographie nous vous remercions d'en demander la dernière mise à jour, par email.

Site Internet de Renaud Delaigue

Représentation
(W): Monde (EUR): Europe (F): France (*): Not exclusive (F+): France+Bénélux+Suisse (W-DBA): Monde sauf Allemagne, Autriche et Benelux (W-Am): Monde sauf Amérique (W-Na): Monde sauf Amérique du Nord (W-I): Monde sauf Italie (F+B): France + Belgique (W-DB): Monde sauf Allemagne et Autriche

Photos 

Renaud Delaigue - Barbiere di Siviglia (Basilio)
Renaud Delaigue - Scène
Voir toutes les photos

 

Renaud Delaigue 5
Renaud Delaigue - Portraits
Voir toutes les photos

Vidéos

De Profundis Clamavi - Les Traversées baroques - dir. Etienne Meyer
Voir toutes les vidéos