Séraphine Cotrez

Mezzo-soprano

Représentation: Monde
@nicolas rinaldo photography

Mention spéciale également pour le timbre de Séraphine Cotrez, parfaitement égale sur toute l’étendue de la voix.

Pierre Degot - olyrix.com
Carmen - Opéra national du Rhin 2021

Lors de la saison 2023-2024, la mezzo-soprano Séraphine Cotrez aborde une nouvelle fois le rôle de Mercedes (Carmen), cette fois lors d’une tournée européenne de concerts aux côtés de René Jacobs; on l’entend également à l’Atelier lyrique de Tourcoing dans la reprise du Zémire et Azor donné en juin dernier à l’Opéra Comique, ainsi que dans le Stabat Mater de Pergolesi avec Les Paladins et la Messe en Ut de Mozart, avec l’Orchestre Philharmonique de Montpellier.

Après des études d’Arts Appliqués, Séraphine Cotrez s’oriente vers la musique et étudie le chant lyrique. Dotée d'une voix de mezzo-soprano ample et expressive, elle se forme d'abord à Paris auprès du baryton Yann Toussaint, puis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon (classe de Françoise Pollet), dont elle sort diplômée d’un Master de chant lyrique en 2019.

Au cours de son cursus elle étudie également à l'Universität der Künst de Berlin dans la classe de Julie Kaufmann et de Peter Maus, avec qui elle affine sa connaissance du répertoire allemand. Elle approfondit son approche de la mélodie française à l'Académie d'Orford au Canada, avec Rosemary Landry et Francis Perron, ainsi qu'à l'Académie Poulenc de Tours auprès de François Le Roux, Christian Ivaldi, Jeff Cohen et Nicolas Krüger. Désireuse de parfaire sa maîtrise du répertoire français, elle suit ensuite la classe de François Le Roux en Certificat spécialisé d'art vocal français à L’École Normale Supérieure de Musique Alfred Cortot à Paris.

On l’a déjà entendu dans les rôles de Carmen à l'Opéra de Vichy, du Garçon de cuisine (Rusalka) à l’Opéra national de Toulouse, d’Oenone (Hippolyte et Aricie) et Fatimé (Zémire et Azor de Grétry), de Mercedes (Carmen) à l’Opéra national du Rhin, de Karolka (Jenufa) à l’Opéra de Rouen, d’Annina (La Traviata) à l’Opéra de Limoges, de Clorinda (Il Combattimento di Tancredi e Clorinda), Venus (Il ballo delle ingrate) et Dardano (Amadigi) avec Les Paladins dirigés par Jérôme Correas, ou encore de Clotilda (Norma) avec l'Orchestre Philharmonique du Maroc.

En concert elle a chanté la Messe en Ut mineur de Mozart avec l'Orchestre de Cannes Provence-Alpes-Côte d’Azur (direction Nicolas Krüger), la Messe en Ut de Beethoven avec l'Orchestre de Massy (direction Constantin Rouits), les Vêpres de Rachmaninov à la Philharmonie de Paris, ou encore un programme d’airs d’opéras avec l’Orchestre Philharmonique du Maroc.

Séraphine Cotrez est représentée par l'agence RSB Artists depuis 2019.

Avant toute utilisation de cette biographie nous vous remercions d'en demander la dernière mise à jour, par email.

Vidéos

Scène

Rusalka - Théâtre du Capitole de Toulouse 2022

Portraits

Séraphine Cotrez 2020 (2)