Anna Reinhold (W)

Mezzo-soprano

© Charles Plumey

Après des études au Conservatoire national supérieur de musique et danse de Paris et à l’Université de Vienne, Anna Reinhold débute sur scène sous la direction de William Christie dans le cadre de son académie le « Jardin des voix » ; s’en suivront de nombreux engagements avec les Arts Florissants, tant en Europe qu’en Amérique.

Elle collabore maintenant régulièrement avec de nombreux chefs d’orchestres et ensembles : Leonardo García Alarcón (Cappella Mediterranea), Raphaël Pichon (Pygmalion), Laurence Equilbey (Accentus et Insula Orchestra), Jonathan Cohen (Balearic Islands Simphony Orchestra et ensemble Arcangelo), Vincent Dumestre (Poème Harmonique), Simon-Pierre Bestion (La Tempête), Ryan Brown (Opéra Lafayette), John Butt (Orchestre d’Edinburgh), Josh van Veldhoven (Bachvereniging), Jonathan Cohen (Orchestre d’Auvergne), Andrea Marcon (La Cetra Barockorchester Basel)…

A l’opéra elle a incarné le rôle titre de L’Italiana in Algeri (Rossini) et Mélisande (Pelléas et Mélisande de Debussy) à l’Atelier lyrique de Tourcoing, L’Italiana in Algeri au Théâtre des Champs-Élysées, Cybèle (Atys de Lully) à l’Opéra Royal de Versailles et à la Brooklyn Academy of Music, Menesto (Elena de Cavalli) au Festival d’Aix-en-Provence, Pandora (El Prometeo de Draghi) à l’Opéra de Dijon, Adèle et Al Cirbec (Le Mystère de l'écureuil bleu de Marc-Olivier Dupin) à l’Opéra Comique, ou encore la Deuxième camériste (Le Nain de Zemlinsky) au Théâtre de Caen.

Particulièrement appréciée pour ses interprétations du répertoire de concert et de musique de chambre, Anna Reinhold est l’invitée régulière de festivals tels que Les Musicales de Colmar (Pierrot Lunaire de Schönberg, Wesendonck lieder de Wagner, Lieder eines fahrenden Gesellen de Mahler...), le festival de Kaposvar et le Budapest festival Academy en Hongrie, le festival de Cork en Irlande ; elle a récemment chanté la cantate Phaedra (Britten) avec l’Orchestre régional de Normandie et se produit en duo avec le guitariste et luthiste Quito Gato, dans des programmes tant baroques («Lagrime mie») que populaires («Mi corazón espanol»).

Elle a en outre fondé avec la claveciniste Camille Delaforge l’ensemble « Il Caravaggio », qui se fait entendre en France et à l’étranger dans des répertoires baroques français et italiens.

Anna Reinhold a enregistré de nombreux disques, aux côtés notamment de Raphaël Pichon et l’ensemble Pygmalion (Messe en si de Bach), du luthiste Thomas Dunford (« Labirinto d'Amore »), de Cappella Mediterranea dirigé par Leonardo García Alarcón («Heroines of the venetian baroque »), des Arts Florissants de William Christie (« N’espérez plus, mes yeux », « Bien que l'Amour », « Si vous vouliez un jour »), de l’ensemble Il Caravaggio (« Madonna della Grazia ») …

A noter pour sa saison 2021/2022 : le rôle de Libye (Phaéton) à l’Opéra de Nice, L’Orfeo de Monteverdi avec Cappella Mediterranea, une tournée de concerts avec le 4ème volet des « Airs sérieux et à boire en compagnie des Arts Florissants de William Christie, la Passion selon Saint-Matthieu de Bach avec le Nederlands Philharmonisch Orkest, la Messe en Si de Bach avec La Cetra Barockorchester ou encore des Cantates de Bach avec le Bilbao Symphony Orchestra.

Avant toute utilisation de cette biographie nous vous remercions d'en demander la dernière mise à jour, par email.

Site Internet de Anna Reinhold

Représentation
(W): Monde (W-DBA): Monde sauf Allemagne, Autriche et Benelux (W-Na): Monde sauf Amérique du Nord (F+B): France + Belgique (W-DB): Monde sauf Allemagne et Autriche (W-Sa): Monde sauf Amérique du Sud

Photos 

Anna Reinhold - Le mystère de l'écureuil Bleu - 2
Anna Reinhold - Scène
Voir toutes les photos

 

Anna Reinhold 2
Anna Reinhold - Portraits
Voir toutes les photos

Vidéos

Le Paon - M. Ravel - piano : Marine Thoreau La Salle
Voir toutes les vidéos